Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
quinqua sympa tralala

quinqua sympa tralala

lifestyle plus de 40 ans et QUINQUA DYNAMIQUE

un moment mère/fils...

un moment mère/fils...
un moment mère/fils...

Chéri a réussi à refaire marcher cet ordi après moults heures, énervements, hurlements, appel hotline (vous connaissez peut être ça!!!!!) j'en profite donc pour faire un PETIT article sur un moment passé hier avec mon fils(25 ans). Vous savez, si vous me suivez.... que fait beaucoup de balades avec lui.

Hier, je n'avais pas envie de marcher, alors je l'ai emmené dans une boulangerie/salon de thé pour parler un peu, pensant naivement quil s'ouvrirait un peu!!!!!

BEN RIEN, on a dégusté un bon gâteau et un délicieux café bien fort comme j'aime(comme mon grand dadais de fils) mais rien, aucune conversation, fermé comme une huitre. Bon, c'est vrai, qu'il n'a pas de boulot en ce moment , qu'il est en plein divorce, que la religion lui bouffe la tête....

Je sais qu'il ne va pas bien mais je ne sais pas quoi faire, je suis perdue......Je n'y arrive pas, j'en ai marre, j'ai parfois envie de baisser les bras.....ce que je ne ferai pas évidement !!!!

En dehors de ça c'est un AMOUR, toujours présent (parfois trop),

 

 

Je suppose que je ne suis pas la seule dans ce cas!!!! Alors, SVP, donner des conseils en commentaires

MERCI D'AVANCE

BISOUS ( signé maman en détresse)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

noelle 22/05/2016 13:48

Bonjour
J''ai fait un petit stop , lié à des occupations et obligations de tous genres.
La souffrance d'une Maman je l'ai vécue ; j'ai vraiment cru m'écrouler . Ma fille a rompu toute relation avec la famille et de ce fait nous ne voyons plus les enfants ; nous allions à la grille de l'école, mais je rentrais complètement démolie . Nous avons envoyé des cadeaux qui ont été refusés etc...J'ai fini par accepter la situation , mais je ne me suis pas résignée , nuance.
Mes entretiens avec une femme sophrologue m'ont fait beaucoup de bien et j'ai regardé autour de moi : nous sommes légions à ne plus communiquer avec nos enfants .
Fait de société ? Désinvolture ?Allez savoir !Il faut continuer sa route et s'attacher à l'essentiel .

florence monneron 22/05/2016 16:20

oh!!!! c'est dur, dis donc!!!!! je te fais plein de bisous.Amitiés

Sophie 20/05/2016 15:12

Bonjour Florence,
Sans vouloir te critiquer, si ton fils ne sait pas pour ton blog et si selon toi cela ne lui plairait pas, n'est ce pas un peu risqué pour votre relation de l'avoir mis en photo dessus?

florence monneron 20/05/2016 19:35

il n'y pas pas, "contraire à sa religion" d'après lui, hein.....

Sophie 20/05/2016 17:50

Il peut le savoir via fb

florence monneron 20/05/2016 15:45

Comment le saurait.il ??. BISOUS MA SOPHIE

Fati PEREIRA 18/05/2016 13:15

Coucou Flo comme je te comprends. Nous avons eu notre part de haut et bas avec nos deux filles. Aujourd'hui nous avons appris à lâcher prise. Elles savent que la porte est grande ouverte mais que leurs problèmes elles se les gardent bien. Elles sont adultes et nous ne sommes pas leurs parents quand ça les arrangent dans leur cas c'est dans les mauvais moments... Nous avons été nombreux à chercher l'adresse de l'école des parents parfaits pour ma part j'ai jamais trouvé. Vu que nous ne sommes pas de bons conseils je me garde aujourd'hui d'intervenir dans leur vie et crois moi depuis c'est de mieux en mieux... J'en connais des parents dans notre cas. Il faut être patient et laisser le facteur temps faire les choses...
Bon courage Flo

florence monneron 18/05/2016 13:40

merçi. bisous ma Fati

Pascale 18/05/2016 11:47

Nous ne sommes plus au XIXème siècle ma copine, Maupassant et Flaubert sont morts depuis longtemps, et je ne voies aucune honte et culpabilité de parler de cela si tu le souhaites. (si ce n'est pas ça c'est moi qui meurs de honte pour le coup). Ah la la, on fait un beau tandem toutes les deux avec notre culpabilité !

florence monneron 18/05/2016 13:36

un tandem sacrèment bancal !!!!! mais tellement attachant, ma chérie.
je t'embrasse comme je t'aime

Pascale 17/05/2016 21:48

Je vais marcher sur des œufs là... Peut-être y a t-il une béance de ce côté-là, le papa à problème psy (pardon, ou je suis à côté de la plaque ou cela ne me regarde pas). "MAIS" ils se voient souvent" me dis-tu...et non pas "ET" ils se voient souvent". Il y a comme une opposition de ta part avec l'idée précédente "pas du tout de bon conseil". Pour toi Flo, pour toi. Souffre-t-il de voir son père ainsi ? II y a peut- être une fragilité commune qui s'exprime différemment chez l'un et chez l'autre ? Comment s'est-il construit votre fils ? J'essaie de comprendre avec peu d'éléments mais ce que je perçois dans ton article c'est que tu souffres aussi. En fait, il y a une souffrance triangulaire dans tout ça. Parfois (pour sauver sa peau), il faut se dire que nos enfants sont des adultes et qu'ils attendent que l'on les considère comme tels. Te savoir angoissée doit être difficile pour lui, ça le ramène à l'enfant qu'il était... Enfin, c'est mon ressenti Flo, j'espère n'avoir été ni intrusive, ni trop compliquée

florence monneron 18/05/2016 09:57

Non, tu n'es pas du tout intrusive car c'est moi qui ai choisi de "m'épancher" sur mon blog.......Mon fils a grandi essentiellement entre mon compagnon(il l'a connu à 3 ans) et moi-même. J'ai eu de gros gros problèmes avec une maladie dite"honteuse" (dont j'hésite encore à parler sur mon blog qui serait pourtant un exutoire pour moi, mais j'ai peur des méchancetés et des jugements) dont il a focément subi les conséquences.....CULPABILITE!!!!!!!!
Je n'ai surement pas été claire, ma Pascale mais c'est un peu dire, ça me remue beaucoup !!!!! bisous. Merci d'être là

Pascale 17/05/2016 18:55

Que dit son papa de cette situation ? Peut-être lui faut-il des conversations d'homme à homme ?
Des bisous Flo

florence monneron 17/05/2016 19:12

Son père est un homme un peu mentalement désiquilibré, paranoîac haut niveau depuis qques années, donc pas DU TOUT de bon conseil. Mais ils se voient souvent.bisous ma Pascale

anna 17/05/2016 18:38

je reviens vers toi chère Florence , tu dois composer avec le mensonge et je le comprends si tu heurtes ton fils tu ne le verras plus, cette religion est une véritable lèpre, j'ajouterai que je suis française par hasard et que toutes mes racines toute ma famille est en Turquie , je me rends a Istanbul plusieurs fois par an chez mes tantes, pour revenir a ton fils il a pris le mauvais chemin de la religion musulmane et le problème c'est qu'il trouve dedans du soutien , un but , une discipline, un groupe qui a de l'emprise sur lui , tout ça tu le sais bien c'est le coup classique de cette idéologie, il y a peut être dans ta famille proche des cousins avec qui il jouait en étant petit , des cousines de son âge, simplement se réunir et parler de tout et de rien, l'inviter souvent ,ne pas le rejeter (je parle de la famille) les grands parents comptent beaucoup aussi , d'ailleurs dans les familles orientales nous sommes très soudés et il y a un grand respect envers les "anciens" , je pense a toi dans les moments difficiles que tu traverses , ne te décourage pas , büyük opüçuk (gros bisous)

florence monneron 17/05/2016 19:10

ous n'avons malheureusement pas de liens solides dans la famille. Ma mère ne se préoccupe que d'un seul de ses petits enfants, la fille de ma petite sœur.....Mon fils était en revanche très proche de mon papa malheureusement décédé il y a 10 ans...... Et mon ex, son papa donc est un peu malade nerveusement (paranoia aigue qu'il lui a d'ailleurs vaguement refilée !!!!!). Et il s'entend très moyen avec mon " éternel fiançé", mon compagnon depuis 22 ans, qui l'a pourtant élevé. Il s'entend plutôt bien avec sa sœur en revanche mais très moyen..... Tu vois que nous avons des familles très particulières, tout est compliqué. C'esr pour ça que je suis tellement sous tension!!!!!! büyÜk opüçk (purée, c'est compliqué) Tu es un ange, Anna

Nadia 17/05/2016 16:10

J'aime beaucoup cette tenue, Flo ! Pour le reste...je crois que seuls les gens qui n'ont pas d'enfants, n'ont pas de soucis d'enfants. Quand on décide de les avoir, on signe pour la vie. Certes, à l'époque où nous les avons eus, la vie n'était pas la même et on les a mis au monde en toute confiance, certains de leur faire un beau cadeau....Et puis, le cadeau se révèle désormais plutôt empoisonné et ça c'est déprimant. J'en arrive vraiment à ne surtout pas pousser les jeunes à avoir des enfants, tellement ça craint de partout. Mais ce n'est que mon avis...

florence monneron 17/05/2016 17:48

C'est rai que moi , égoïstement, je veux des petits enfants rapidement pour pouvoir en profiter avant ma fin..... bises ma Nadia

anna 17/05/2016 16:08

bonjour Florence, comme c'est difficile , comme ça fait souffrir quand on voit que son enfant souffre et que l'on se sent impuissante , j'ai vécu l'enfer avec ma fille 48 ans aujourd'hui , séropositive depuis 30 ans, dépressive, fugueuse, suicidaire, alcoolique, que faire ? je me suis appuyée sur les médecins formidables du centre hospitalier ou elle était suivie, j'étais en plein désarroi, en souffrance, mon mari au bord du gouffre , on a tenu comment ? déjà en étant là toujours là , en avançant a petits pas , jamais de leçon de morale qui ne servent strictement à rien ,pas de questions posées, rien de miraculeux , aujourd'hui ma fille travaille a mi-temps, sa maladie s'est stabilisée, son alcoolisme a été guéri avec des médicaments, elle vit avec nous, elle se raconte peu, son travail est dans un atelier protégé , mais elle est très fragile et a un traitement très lourd , voilà un peu dans mon vécu du vécu différent mais qui touchent plein de familles , les conseils sont si difficiles, ton fils est perturbé par son divorce , son manque de travail, il est désorienté, d'après ce que je comprends il s'engage dans une voie religieuse qui va l'enfermer encore plus, voilà une bonne idée de l'emmener prendre un café dans un endroit animé , c'est un rituel que je fais toujours avec ma fille : la pause café dans la galerie marchande de carrefour, et puis chère Florence ne pose pas de questions , que veux tu qu'il te réponde puisque ça ne va pas, il veut t'épargner de la peine , du souci,au contraire dis lui combien c'est agréable d'être ensemble , que ça te fais du bien cette pause café que tu ne ferais pas toute seule, parle lui de tes progrès , de ton blog, de tes idées, demande lui son avis , parle lui de ce qu'il aime, ne lui montre pas ton désarroi ça enfonce encore plus, il faut qu'il reprenne pied dans le monde réel, je suis peut être maladroite dans mes propos car j'aimerai tant t'aider , ce qui compte c'est ta présence rassurante , la porte toujours ouverte quoi qu'il arrive, je t'embrasse bien fort

florence monneron 17/05/2016 17:58

Oh, ma douce Anna; quand je te lis, je me dis mais de quoi je me plains !!!!!
Mais, nous avons effectivement tous des vécus différents....
J'essaie de faire un max de choses avec lui mais cette religion, l'islam, pourrit tout.....je suis obligée de mentir parfois, il n'est pas au courant pour mon blog(c'est inconcevable, indigne, bref, tout est un péché......
Je précise que je n'ai rien contre les musulmans mais c'est trop dur à ivre pour l'entourage. Il faut le vivre pour savoir!!!!
bisous et merci, tu es si douce et posée Cela m'apaise de te lire. belle et douce soirée à toi

France 17/05/2016 14:17

Bonjour Florence, des conseils ? comment en donné quand on n'a pas déjà la recette d'être de bons parents. En tant que maman on fait le mieux que l'on peut avec tout notre amour et un jour l'oiseau prend son envol plus ou moins bien nos conseils, nos observations n'ont plus aucune valeur on le sait alors on laisse faire en priant que tout aille bien. Ton petit est dqns le désarroi le plus complet affectivement : il divorce, pécuniairement et psychiquement c'est le déséquilibre : il n'a pqs de travail et il est une proie facile pour toutes les religions et pas les meilleures.
Il a une chance : TOI, tu es là, ne baisse pas les bras, au contraire entoure le comme un tout petit apprivoise le et je pense qu'avec ton amour il arrivera à verbaliser son mal être courage être maman c'est merveilleux et difficile

florence monneron 17/05/2016 15:51

merçi mon AMIE, ma loute doux bisous